MONTRÉAL

À Montréal, Écosystème Jeunesse Canada (ÉJC) opère à tous les niveaux scolaires, à partir du secondaire. En tant qu’une des nouvelles régions de ÉJC, elle consiste en un groupe d’élèves qui collaborent pour:
  • Promouvoir, à travers leurs projets, un développement socioculturel de Montréal qui se fera en harmonie avec l’environnement naturel et urbain de la ville;
  • Mener à bien des initiatives locales afin d’avoir une influence positive sur la durabilité énergétique et environnementale;
  • Mener des campagnes de financement pour sensibiliser le public et appuyer des organisations environnementales;
  • S’associer à des organisations locales pour combler, à la fois, le besoin d’assistance des celles-ci et le désir d’implication des jeunes.
Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux bénévoles; si la perspective de vous engager vous intéresse, enregistrez-vous ici. Au plaisir de vous avoir parmi nous!
IMG_7857_edited.jpg

Que se passe-t-il à Montréal?

ÉJC, Montréal est dans une période de croissance. Nous sommes enthousiastes à l'idée de travailler avec des jeunes dévoués de la région de Montréal afin de planifier des initiatives environnementales et des conférences pour motiver les jeunes à agir pour faire de Montréal une ville plus verte. Restez à l'écoute pour de plus amples informations sur la ÉJC de Montréal.

Projets passés et à venir

Projet Phoenix : Nettoyage de Angell Woods 一 En cours

ÉJS, en collaboration avec Trash Talk, entreprend un projet visant à évaluer l'état environnemental d'un espace vert public, Angell Woods, à Beaconsfield, QC. Ce parc de 210 acres est composé de zones humides, d'anciennes forêts et de nouvelles pousses, mais il a historiquement été utilisé comme un dépotoir informel de matériaux de carrelage, de pièces de voitures, de traverses de chemin de fer, de ciment, de déchets ménagers et même de produits chimiques. Notre projet, à court terme, est de nettoyer Angell Woods tout en menant des recherches sur l'environnement. 

 

Mentorat pour les jeunes de la Fédération canadienne de la faune 一 Été 2021

La Fédération canadienne de la faune s'associe à ÉJC dans le cadre d'un événement bioblitz pour les jeunes de 15 à 18 ans afin de mettre lumière sur la valeur écologique de la Falaise St-Jacques et de les initier à des projets durables menés par la communauté. 

 

Initiative de révision et de sensibilisation au recyclage à Montréal 一 Automne 2021

Afin de combler le manque de connaissances du public sur le fonctionnement du recyclage dans la ville de Montréal, ainsi que de faire pression sur les décideurs politiques pour qu'ils adoptent des pratiques plus durables, ÉJC entreprend un examen du programme actuel de recyclage à Montréal. Cela comprendra une enquête sur ce qui est recyclé, la quantité recyclée et la destination réelle des produits recyclés. L'objectif final est de produire un rapport et une campagne de sensibilisation du public qui décrivent l'état du recyclage dans la ville et de créer des recommandations politiques si nécessaire. 

 

Initiative sur la biodiversité du conseil municipal de Montréal-Ouest 一 Printemps 2021

ÉJC a servi comme consultant pour le conseil municipal vert de Montréal-Ouest afin de créer des plans préliminaires pour un projet visant à augmenter la biodiversité naturelle dans le canton. Nous avons aidé à travers le processus de brainstorming et suggéré différentes stratégies de mise en œuvre. Nous avons contribué à la recherche des espèces de plantes qui seraient les plus bénéfiques pour l'écosystème, ainsi qu'à la légalité et à la plausibilité de la plantation dans la ville et sur les propriétés personnelles.

 

Éducation à l'environnement à Notre-Dame-des-Victoires Camp d'été 一 Été 2020 ET 2021

Pour la deuxième année consécutive, ÉJC a animé des activités dans le camp d'été de Notre-Dame-des-Victoires afin d'enseigner aux jeunes campeurs la gestion des déchets et le recyclage. Pendant deux jours, nous avons nettoyé les quartiers locaux en ramassant les déchets, recyclé de vieux t-shirts en sacs fourre-tout et créé des bonhommes de gazon en plantant des graines de gazon et de fleurs sauvages dans des gobelets biodégradables que les campeurs ont décorés.

 

Conseil en gestion des déchets 一 Printemps 2021

Lorsque des citoyens nous ont contactés en s'inquiétant du fait que leurs bureaux de travail au centre-ville ne disposaient pas de compostage, et encore moins de recyclage, nous leur avons fourni des informations, mis en relation avec Éco-Quartiers et nous les avons aidés à élaborer un plan d'action. Ils ont choisi de ne pas aller de l'avant avec leur plan tout de suite et nous avons respecté cela. 

 

Initiative de compostage scolaire avec Éco-quartier 一 Automne 2020 à Hiver 2021

ÉJC a travaillé avec Éco-quartierl pour mettre en œuvre le compostage à l'École primaire des Coquelicots, une école primaire de Montréal. Nous avons fourni des ressources éducatives et travaillé avec nos agents de liaison pour veiller à ce que l'équipe du personnel et les 118 élèves disposent des informations nécessaires pour mettre en œuvre avec succès l'initiative dans leurs classes. Nous avons notamment créé une vidéo originale qui expliquait les principes de base du compostage d'une manière amusante et adaptée à l'âge des élèves.

Opportunités à ÉJC

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien "postuler".

Ambassadeur de l’Engagement communautaire

Notre brochure:

Screen Shot 2020-02-01 at 1.53.38 PM.png

Notre Équipe

Directrices Nationales: Katia Forgues et Shir Gruber
_DSC0338.jpeg

Katia Forgues, étudiante en Biologie à l'Université McGill, fait sa maîtrise sur un projet communautaire de reforestation pour compenser des émissions de carbone dirigé par deux communautés autochtones au Panama. Elle s’intéresse au concept d’écosystème humain, c’est-à-dire l’impact de nos actions sur leur environnement ainsi que l’influence de ce dernier sur notre culture et identité. Prendre soins de notre environnement est non-seulement important pour la survie de plusieurs espèces, mais aussi pour le bien être de nos communautés où les plus démunis sont souvent les plus affectés par la crise climatique. À travers ÉJC, Katia souhaite affronter ces injustices environnementales en créant les outils nécessaires pour que l’éducation environnementale soit accessible à tous. À ses yeux, nous disposons des outils nécessaires pour répondre aux enjeux environnementaux qui nous font face; il ne manque que des esprits créatifs, prêts à s’unir pour repenser le monde. C’est ce qu’elle souhaite accomplir grâce à ÉJC.

_DSC0359.jpeg

Shir Gruber est étudiante en sciences de l’environnement à l'Université McGill, qui se spécialise dans l’hydrologie et les écosystèmes aquatiques. Son objectif est de transformer notre société en une société qui vit en harmonie avec la nature et d'aider le plus de personnes possible en cours de route. Grâce à son poste de directrice régionale d'Écosystème Jeunesse Canada (ÉJC), elle espère intégrer des projets environnementaux dans les programmes scolaires, donnant aux jeunes des outils pour lutter contre les problèmes écologiques dans leur communauté. Shir a dirigé des recherches au Collège Dawson, qui ont contribué à changer la politique de l'école sur la gestion des déchets en plaidant pour la mise en place d'une infrastructure de compostage. Elle a été présidente du club environnemental de Dawson, conférencière TEDx, une des organisatrices des récentes marches pour le climat à Montréal et a travaillé comme consultante en environnement. 

Directrices Régionales: Sam Loutet et Nico Serreqi
Screen Shot 2021-02-04 at 11.29.38 AM.jp

Sam Loutet est une étudiante de 2e année à McGill qui complète son baccalauréat avec distinction en science du système terrestre. Originaire de Vancouver, elle a une passion pour la communication et l’activisme en lien avec la Science et technologie (STIM). Elle est cofondatrice de l’organisation “Beyond STEM”  qui a pour mandat d'intéresser des étudiants du secondaire, en particulier les minorités visibles, à poursuivre une carrière dans un des divers domaines de STIM. De plus, elle est une farouche défendante des environnements naturels et elle a passé la majeure partie de sa vie à l’extérieur soit comme participante ou entraîneuse de canot sportif de sprint. Ses expériences en tant que personne de couleur et membre la communauté LGBTQ+ lui ont permis de comprendre l’importance de l’intersectionalité et de l’inclusion dans le mouvement environnemental et l’ont encouragée à se battre pour que tous puissent avoir accès à un futur plus propre et sécuritaire. Elle est extrêmement fière d’être membre d’ÉJC afin de pouvoir continuer à engager les jeunes dans l’activisme environnemental.

92a02212-815e-4469-9c6d-691a3f84ccee.jpg

Nico Serreqi est une étudiante en science environnementale à l'université de McGill avec une passion pour le cinéma. En tant que militante pour le climat, elle espère utiliser les médias pour illustrer le changement climatique de manière à engager le grand public à agir. Son but principal pour le future est de contribuer à un changement positif pour l'environnement. Elle a toujours été intéressé par les créations de médias et elle a conçu plusieurs films personnelles et documentaires au cours des années. En plus d’avoir complété un cours d’été intensif à l’École de Cinéma de Vancouver, elle a aussi créé des films avec d’autres organismes pour sensibiliser le public sur leur cause et pour capturer leurs moments de succès sur les médias sociaux. Elle espère aider ÉJC de la même manière et utiliser sa passion pour l’environnement pour diffuser le message de la durabilité et créer un future plus vert!

Responsable des affaires internes: Daphne Chalmers
Daphne photo_edited.jpg

Daphne étudie actuellement en vue d’obtenir une Maîtrise en éducation et société à McGill, et est titulaire d'un baccalauréat en sociologie de l'Université de la Colombie-Britannique. Elle est passionnée par les mouvements sociaux, les théories radicales, la diversité des connaissances et la justice sociale. Ayant travaillé comme assistante d'enseignement à l'université, professeure d'anglais langue seconde et animatrice pédagogique à la YWCA, Daphne réfléchit beaucoup non seulement aux failles, mais aussi aux opportunités que présente le système d’éducation actuel. Elle travaille présentement sur sa thèse de recherche, qui porte sur la façon dont nous pouvons utiliser l'espoir chez les individus pour améliorer les méthodes d'enseignement des cours universitaires afin de mieux mobiliser les étudiants pour qu'ils prennent part à l'action sur le changement climatique, ainsi que de contrer l'anxiété liée au climat. Daphne espère qu'avec la ÉJC, elle pourra contribuer à combler l’écart qui existe entre la recherche universitaire et l'autonomisation de la communauté, en aidant à mobiliser la prochaine génération de militants pour lutter pour notre avenir.

Responsable de l'engagement communautaire: Allie Wang
Allie Wang bio pic_edited.jpg

Allie Wang est actuellement étudiante finissante au Collégial international Sainte-Anne en sciences de la santé. Elle est aussi une athlète de kayak de vitesse qui passe la majorité de ses journées à s’entraîner à l’extérieur. Son amour pour la nature se transpose d'ailleurs aussi en une ambition pour la sauvegarde de l’environnement et le développement durable. Sa passion pour l’environnement et la justice sociale s’est d’abord développée durant son parcours secondaire où elle a participé à un programme qui encourage les étudiants à s'engager face aux inégalités sociales et aux problématiques environnementales. Ainsi, Allie a conclu son secondaire avec un voyage de 3 semaines au Cambodge où elle a offert son aide dans un orphelinat et filmé un court documentaire sur le développement de commerces équitables à Phnom Penh. Depuis, elle a réalisé qu’elle avait le pouvoir d’offrir des solutions et d’amener des changements, petits ou grands, aux différentes problématiques sociales et environnementales qui la touchent.

Responsable des initiatives: Andrea Solymoss
PXL_20210719_200000547_edited.jpg

Andrea Solymoss est étudiante à l'Université McGill et travaille à l’obtention d’un baccalauréat en sciences de l'environnement se spécialisant dans le domaine de la biodiversité et de la conservation. Après avoir suivi un cours d'éthique environnementale au Collège Marianopolis tout en complétant un DEC en sciences de la santé, Andrea a décidé d'orienter ses études en sciences vers les processus impliqués dans la création et le maintien de la biodiversité. Elle aime particulièrement étudier la botanique et les écosystèmes marins. Ayant vécu à Montréal toute sa vie, Andrea se consacre à s'impliquer dans des projets locaux qui peuvent améliorer sa ville d'un point de vue environnemental. Passionnée par la question de la sécurité alimentaire, elle fait du bénévolat dans une banque alimentaire dédiée au soutien des membres de la communauté Peter-McGill. Andrea cherche à bâtir une carrière dans le secteur à but non lucratif et est reconnaissante de faire partie du comité de direction de ÉJC à Montréal puisque cela lui permet d'encourager les jeunes à participer à des projets et à des initiatives durables.

Co-Responsable des Communications: Chloé Charette
IMG-9366 (1)_edited.jpg

Chloé termine actuellement sa maîtrise en communication internationale et interculturelle à l'Université du Québec à Montréal. Son mémoire porte sur les expériences vécues et l'identité culturelle des jeunes immigrants. Elle a aussi obtenu un baccalauréat en études internationales, ainsi qu'une maîtrise en espagnol de l'Université d'Ottawa. Chloé est à la fois curieuse et passionnée par l’étude de divers enjeux mondiaux interreliés, tels que les crises climatique et migratoire, et croit qu'il est vital pour les jeunes de comprendre l'importance de l'impact que l'action climatique peut avoir sur différentes communautés à l’échelle mondiale. Par le biais d’ÉJC, elle espère pouvoir sensibiliser les jeunes à la question de l'interconnexion entre diverses problématiques sociales et environnementales. Elle souhaite contribuer aux efforts de l’organisme à rendre notre société non seulement plus inclusive, mais aussi plus consciente des défis que posent les changements climatiques.

Co-Responsable des Communications: Helene Duamelle
image0 (1)_edited.jpg

Helene poursuit des études de Sciences politiques et de Développement International à l’Université McGill. Au sein du conseil de vie lycéenne du Lycée Français D’Ankara en Turquie, Helene avait participé à une initiative pour le tri des déchets et contre le gaspillage. La connaissance des effets combinés du changement climatique sur la planète et les populations vulnérables dont les modes de vie sont altérés par l’urgence climatique l’ont motivé à s’engager avec l’Écosystème Jeunesse Canada. Ayant vécu dans de nombreux pays (États-Unis, Benin, Sri Lanka, Égypte, Turquie) elle souhaiterait se spécialiser dans la construction et le déploiement de politiques de développement durable prenant en compte les spécificités locales des endroits auxquels elles sont appliquées.

Responsable des Évènements Externes: Ava Torkaman
Screen%20Shot%202021-06-01%20at%206.11_e

Ava est en deuxième année à l'Université McGill, où elle étudie les sciences politiques et le développement international. Elle est le président des événements externes à Écosystème Jeunesse Canada. Elle croit qu'il faut s'attaquer aux problèmes environnementaux qui touchent directement notre communauté par le biais de la politique publique et du soutien aux organisations locales de base. Ava espère pouvoir aider à résoudre des problèmes tels que le racisme environnemental auquel le Canada est confronté en faisant carrière en droit et en faisant partie d'organisations telles que Écosystème Jeunesse Canada.

Secrétaire: Marianne Bellavance
Marianne Bellavance profile pic.jpg

Marianne est présentement en train de compléter un baccalauréat en droit à l’Université de Montréal. Précédemment, elle a obtenu son diplôme collégial en Liberal Arts au Collège Dawson. Outre les cours, elle s’est impliquée au sein du département de développement durable à Dawson, apprenant ainsi à s’occuper des espaces verts et à gérer le système de compostage de l'école. Marianne a aussi été un membre exécutif pour le comité People for People, qui a comme mission d’aider les communautés dans le besoin et sensibiliser à propos de l’itinérance. Au secondaire, elle a eu l’occasion de participer à la construction d’un système d’aquaponie ainsi que d’enseigner aux autres élèves des méthodes pour réduire leur empreinte carbone. Maintenant étudiante en droit, Marianne s’intéresse au rôle clé que le droit peut avoir pour la protection de l’environnement. Avec son rôle au ÉJC et son parcours en droit, elle espère pouvoir conscientiser et apporter des changements pour un futur plus vert.

Responsable des Partenariats: Laura Latendresse
Laura Latendresse (1)_edited.jpg

Laura est étudiante en Sciences de l’Environnement (Déterminants Écologiques de la Santé) et en Géographie à l'Université McGill. Elle s'intéresse à l'intersection de trois domaines: le changement climatique, l'urbanisme et la santé environnementale. Actuellement, elle se concentre sur le design urbain pour promouvoir des vies saines, communautaires et durables dans les villes d'aujourd'hui. Laura croît en l'éducation et l'autonomie dans le cadre du mouvement climatique : lorsque nous donnons aux gens les connaissances et la volonté d'agir, on nourrit un changement plus percutant et plus persistant. En tant que membre de ÉJC Montréal, Laura a hâte de contribuer à l'éducation, la sensibilisation et la mobilisation des jeunes dans la lutte contre le changement climatique. 

Si vous avez des questions à propos de cette région, n’hésitez pas à envoyer un courriel aux directrices régionales: montreal@sustainableyouthcanada.com